Mains Unies est un monde d’expérimentation

Photo nicole

Nicole Ledermann, coordinatrice et membre du CA

Je m’appelle Nicole, j’ai 56 ans et je vis à Bruxelles. Je suis maman d’accueil de 3 enfants et médiatrice familiale.
Je suis très axée sur la vérité et le partage.

Représentation de la fonction de coordinatrice :

Cette fonction représente pour moi beaucoup de bienveillance. En effet j’ai l’impression que j’étais tout le temps en train de tout scanner. Il faut être vigilant à tout instant mais savoir rester décontracté.

J’ai beaucoup travaillé sur la médiation et je me suis appliquée à regarder les gens pour ce qu’ils pourraient être (leur potentiel). Lorsque je tiens ce rôle, je me considère comme « résolveuse » de problèmes. J’entends la demande et j’invite la personne à trouver des solutions à ses problèmes. J’essaye qu’elle exprime le plus possible ce qu’elle ressent et comment, à son avis, je peux l’aider. Ensuite, je lui explique ma façon de voir les choses et au fur et à mesure que la semaine passe, le vacanciers deviennent de plus en plus autonomes.

C’est aussi une fonction qui est facilitée par la relation qu’on a avec les gens (les vacanciers mais aussi le reste de l’équipe)

Une journée type :

Dès le matin, j’accueille tout le monde, je salue et prends des nouvelles.

Lors des repas, je dois trouver le bon moment pour laisser un message. C’est le moment le plus difficile car il faut trouver l’instant parfait qui ne dérangera/embêtera pas les gens. J’ai toujours un carnet à la main pour noter les informations importantes et toujours savoir quoi dire.

Durant toute la journée, je reste disponible et ouverte aux suggestions, aux difficultés… et je veille au grain.

J’organise aussi tous les jours une réunion d’équipe, qui je trouve, est primordiale afin que chaque bénévole puisse exprimer ce qu’il ressent, comment se passe sa semaine et s’il a des requêtes ou des remarques spécifiques.

Comment te prépares-tu avant un vilaret ?

Pour savoir ce qu’il faudra faire sur place, il est très important de se rencontrer au préalable avec le reste de l’équipe. On entend les attentes de chacun, on détermine à quels moments de la semaine on organisera les réunions d’équipe (1 fois par jour), surtout en fonction des horaires de la bénévole cuisine.

Je prépare la soirée d’accueil et je choisis de activités de secours et prépare tout le matériel nécessaire. Je m’assure d’avoir tout le support technique en ordre ainsi que le livre d’or.

Vilaret benevolat