Rencontres, inter-génération, alter-consommation, folk, avenir !

Photo dominique

Dominique Jacquinet, Coordinatrice des bénévoles

Je m'appelle Dominique Jacquinet. Je suis liégeoise. J'enseigne la guitare dans les académies depuis plus de 30 ans.

Quel est ton rôle ? En quoi consiste-t-il et depuis quand exerces-tu cette fonction ?
 

J'ai eu plusieurs expériences en temps que bénévole à Mains Unies (l'intendance, la coordination et l'animation musicale) et depuis 5 ans, je m'occupe des inscriptions des bénévoles, de la constitution des équipes.
Chaque vilaret est en fait encadré par une équipe de 3 ou 5 bénévoles (un coordinateur, un animateur cuisine, un intendant, un animateur danse et un animateur musique.) Il faut donc constituer des équipes.

En décembre, lorsque les dates des vilarets de la nouvelle saison sont publiées, je constitue un tableau. Début janvier, je l'envoie à tous les bénévoles inscrits au listing et s'en suivent des échanges de courrier avec les candidats aux différents postes pour des informations et des inscriptions.
En général, les équipes sont pratiquement toutes complètes fin mai. Une année n'est pas l'autre ! Quand je ne reçois plus de candidatures spontanées, alors j'essaie de motiver les troupes en m'adressant aux bénévoles avec humour et bonne humeur. Je leur demande qu'ils épluchent leur carnet d'adresses et leurs contacts pour trouver de nouveaux bénévoles.
Ça fonctionne comme les vilarets, en coopérant, en s'entraidant, en échangeant !

Je parle aussi très souvent autour de moi du projet de Mains Unies pour le faire connaître à d'autres et parfois je tiens un stand d'information lors de manifestations diverses. Je crois beaucoup au bouche à oreille !
Je trouve également de nouveaux candidats bénévoles parmi les participants aux différents vilarets. On essaie de les sensibiliser lors des soirées de clôture.

Quelle est ta motivation ?
 

Plusieurs choses m'ont motivée pour devenir bénévole. Tout d'abord les rencontres humaines, les échanges, les découvertes que j'ai vécus en temps que participante au vilaret, l'originalité du projet, la simplicité et en temps que musicienne, la pratique de la musique folk et l'apprentissage des danses.
Dès les premiers contacts, j'ai eu l'impression d'être comme un poisson dans l'eau !!

Vilaret benevolat Témoignages